Le premier débat philo du lycée!

Fêtes et bonheur, le compte rendu

D’abord séduits par quelques musiques de salegy, ce sont quelque 25 lycéens qui ont participé au premier débat philo - fêtes et bonheur - organisé ce mercredi 28 janvier.

Après une présentation des mots “fête” et “bonheur”, tous les deux liés au moment où les dieux sont bienveillants, les élèves ont pu débattre avec MM. Ambririki et Launay autour des questions suivantes : les fêtes procurent-elles le bonheur ? Il semble qu’elles donnent plutôt une joie, un plaisir, puisqu’elles ne sont pas durables.

Les fêtes ne sont-elles que joie ? Il semble que non ont répondu les lycéens, il n’y a qu’à penser aux préparatifs et aux dettes engendrés, par exemple, par un mariage issu des obligations de la tradition. Les fêtes portent-elles cependant des ingrédients du bonheur ? Les élèves ont plutôt pensé que oui car elles sont un partage de joie et l’occasion de faire des connaissances, de tisser des liens et donc de dépasser les événements de courte durée que sont les fêtes.

Autre question, les fêtes sont-elles la récompense du travail ou la préparation du travail ? L’hédonisme, la quête du bonheur, a été de mise car la réponse n’a pas tardé : “on fait la fête avant de reprendre les cours car on n’est pas sûrs de pouvoir faire la fête après et donc d’avoir une récompense.”

Les fêtes ont-elles une limite ? Oui car elles isolent certaines personnes déjà marginalisées et nous détournent du malheur des autres. Cependant, les fêtes nous donnent de la détente et de la force pour agir au quotidien, anticiper l’avenir et nous tourner vers autrui.

Après la fête, virage à 180° : le prochain débat portera sur la violence dans le monde et le rôle des médiasRendez-vous mercredi 25 février, 13:40, maison des lycéens.